Quel volume de cuve pour récupérer l'eau de pluie ?

Question détaillée

Question posée le 12/11/2015 par Menet

Bonjour, nous aimerions dimensionner une cuve pour stocker l'eau de pluie récupérée sur un toit d'une surface de 28m², afin d'utiliser cette eau pour les toilettes, la douche et l'eau potable dans un habitat destiné au tourisme (donc pas de cuisine, ni de vaisselle ou de lave-linge). Merci d'avance pour votre réponse.

Cordialement,

Clotilde

Signaler cette question

6 réponses d'expert

Réponse envoyée le 13/11/2015 par Les chouchous d'Esa

Bonjour,
En moyenne une maison de 100 mètres carrés au sol à la capacité de récupérer 67 000 L d'eau de pluie sur une année.
En faisant la division par rapport à votre surface au sol vous allez connaître approximativement la quantité d'eau récupéré.
je vous invite à vous rendre sur notre site www.chouchousdesa.fr vous retrouverez tous les moyens et outils pour la récupération d'eau de pluie.
Bonne fin de journée.

Signaler cette réponse
0

personnes ont trouvé cette réponse utile

3 commentaires

Commentaire posté le 15/11/2015 par argile

Bonsoir,


Vous ne répondez bien sur pas à la question, mais vous vous faites de la pub, et en plus vous ne mettez pas en garde sur l'utilisation de l'eau de pluie récupérée comme eau potable. Que faites vous ici ?

Bertrand Degueurce

Signaler ce commentaire

Commentaire posté le 16/11/2015 par Les chouchous d'Esa

Bonsoir,
La question de Mme ou Mr Menet est tout d'abord "comment dimensionner une cuve" d'ou notre réponse.
Vous avez raison, en France une directive sanitaire dit bien que l'eau de pluie ne peut être utilisée dans une maison qu'uniquement pour les WC, la machine à laver le linge et le nettoyage des sols.
Nous ne faisons pas de "PUB" chaque personne à la recherche d'informations ou de moyens doit avoir la possibilité de les trouver et de ce forger son avis.
Sur notre site dont je ne dirai pas le nom pour ne pas vous déplaire, nous informons, nous proposons sans n'oublier de prévenir.
Cordialement

Signaler ce commentaire

Commentaire posté le 24/02/2016 par "Pierre L'écoleau"

Juste pour info :
Il est toujours regrettable (pour les utilisateurs surtout !) de lire ces allégations sans aucune nuance par rapport à la réalité des faits ..
L'eau de pluie n'est autorisée que pour usages wc , lavages, jardin et lave-linge QUE sous une forme NON-potable, et ce dans les textes, textes qui sont déjà bien excessifs, mais surtout juridiquement non-applicables et amalgamant les usagers familiaux avec les usages collectifs, pro, locatifs et publics (arrêté du 21 aout 2008) , ce qui n'a aucun lieu d'être amalgamé !!
Mais au delà des textes, pour un particulier dans ses usages familiaux, on ne peut lui interdire de faire ce qu'il veut de son eau ! , à ne pas confondre avec les autres cas "publics" ..
Et aussi, toute cette règlementation ne légifère QUE sur de l'eau de pluie NON-potable (article 1 du même arrêté), et non sur de l'eau de pluie potabilisée !

Il n'est donc en aucun cas interdit à un particulier en France dans ses usages familiaux d'utiliser son eau de pluie pour usages sanitaires (douche, ..) ni même alimentaires, quoi que l'on essaie de leur faire croire, c'est un pipo monstrueux, très bien entretenu par les autorités ..
Si ce n'était pas le cas, je crois que je serais déjà en prison !
;)

Cordialement
"Pierre L'écoleau"
ec-eau-logis

Signaler ce commentaire

Réponse envoyée le 14/11/2015 par photo24x36

bonne initiative, il existe des bacs recuperateur de 200 a 500l qui se mettemt a la sortie des goutieres, il exite aussi des reservoirs ( moins esthetiques) de 1000l sur une sorte de palette metalique et entoures de barres de protection metaliques .
apres il reste la maçonnerie mais pour des volumes importants.
pour 28m2 le tout dependant de la pluviometrie et du volume d'utilisation un reservoir de 500l est bien et s'il pleut vraiment trop un cube de 1000l

Signaler cette réponse
0

personnes ont trouvé cette réponse utile

2 commentaires

Commentaire posté le 15/11/2015 par argile

Bonsoir,

Très mauvaise initiative pour utilisation en eau potable, c'est à la limite criminel de la part d'éxpert".

Signaler ce commentaire

Commentaire posté le 16/11/2015 par photo24x36

je possede ici dans le sud de l'espagne plusieurs citerene en eau pluviale : 1 de 1000litre sutr palette avec 150 m2 de toit et une autre de 35m3 recupee sur les autres pentes de toit environ 300m2.
evidement cette eau n'est pas consomable telle quelle et de toute facon l'eau de pluie n'est pas vraiment potable des quelle coule sur une surface souillee toute l'annee par des retombees acide et de poussieres diverse.
dans mon propos il n'est pas indique que l'eau soit consideree comme potable il s'agissait d'un un premier temps de la recuperer, la stockee ( et les possibilites), le traitenent etant autre chose : pour boire = osmose inverse ( eau mieux que filtrage charbon qui ne fait qu'oter le mauvais goute5t fixer certain metaux).
sinon pour la lessive les toilettes et l'usage courant mettre dans les reservoir u chlore alimentaire ( ca existe en 1,2,5 et 25l)

Signaler ce commentaire

Réponse envoyée le 15/11/2015 par argile

Bonjour

ATTENTION, ATTENTION

en fonction des précipitations sur votre secteur, très variable, de 600 à 2 000 mm environ par an et m2, il tombe de 600 à 2 000 litres d'eau par m2. si environ 10 % (là encore variable selon le climat de votre région) s'évapore directement sur le toit, il en reste 90 % à récupérer. faites le calcul pour les 28 m2.
Mais c'est de l'eau d'arrosage, en aucun cas de l'eau potable.

Cette eau de pluie aura lavé votre toiture des poussières, débris d'insectes et chiures d'oiseaux ne sera pas du tout potable. Aprs stockage en cuve et pire chauffage pour la douche, celà devient un vrai bouillon de culture, certains ont fait des séjours prolongés à l'hopital, sinon des séjours définitifs un peu plus bas.

C'est sérieux, il faudrait filtrer et désinfecter cette eau.

Mais vous dites que cette eau sera utilisée par les locataires d'un logement. Vous louez un logement habitable), donc vous êtes légalement fournisseur d'eau potable. Donc analyses et contrôles OBLIGATOIRES des services départementaux qui auront vite fait de vous dissuader.

Désolé,

Bertrand Degueurce,
Géologue, pédologue, qui ne craint pas de boire aux sources et ruisseaux, mais jamais dans un stockage d'eau pluviale.........

Signaler cette réponse
1

personne a trouvé cette réponse utile

1 commentaire

Commentaire posté le 24/02/2016 par "Pierre L'écoleau"

Juste pour info :
on ne boit jamais de l'eau de pluie "dans un stockage" .. !!
Si usages sanitaires et alimentaires, il faut une filière de filtration / traitement appropriée, ce qui est tout-à-fait possible, et légal pour un particulier !
Maintenant, dès lors que l'on entre sur des usages locatifs, pro, collectifs, publics ... , là oui, on est en effet considéré comme distributeur, et donc soumis à toutes les contraintes et obligations qui vont avec, ça va de soi ...
;)

Cordialement
"Pierre L'écoleau"
ec-eau-logis

Signaler ce commentaire

Réponse envoyée le 16/11/2015 par photo24x36

l'eau de pluie ne se boit pas telquelle a partir du moment ou elle a ruisselee sur une couverture car elle enttaine avec elle les suies, les depots acides et autres cochoneries vehicules et laves par la traversee de la pluie dans l'atmosphere = filtration obligatoire et osmose inverse sous pression pour la consommation et pour le courant dose de javel "type alimentaire " conditionnee en 1,2 ,5,25l. ( voir si les pastilles de chlore basique des piscine ne sont pas nocives !)

Signaler cette réponse
0

personnes ont trouvé cette réponse utile

2 commentaires

Commentaire posté le 16/11/2015 par argile

Ah, voici le bon conseil que j'attendais. merci

Bertrand Degueurce

Signaler ce commentaire

Commentaire posté le 17/11/2015 par photo24x36

il n'y a pas de quoi

Signaler ce commentaire

Réponse envoyée le 16/11/2015 par un Ancien expert Ooreka

Bonjour,

Voici le calcul pour savoir combien d'eau de pluie vous pouvez récupérer et quel volume d'eau vous avez besoin :

1/ Volume d'eau récupérable = Précipitation x Coeff de perte x Surface
Exemple : Lyon
Volume récupérable = 1000litres/an x 50 m² x 0,8 = 40 000 litres (40 m3)

2/ Besoin en eau de pluie = besoin jardin + besoin maison + besoin voiture
Moyennes :
Arrosage des massifs et de la pelouse
60 L/m²*nb de m2 = X/an
Arrosage des massifs uniquement
42 L/m²*nb de m2 = X/an
Arrosage d'un potager
100 L/m²*nb de m2 = X/an
Un WC
8256 L/an/personne *nb de personne = X L/an
Une machine à laver
5880 L/an/personne*nb de personne = X L/an
voiture
(30 minutes x 15l/min) x 5 lavages/an = 2250 litres/an

3/ Volume cuve = ((Volume récupérable + Volume besoin)/2)x 21/365)

Par expérience, avec 28m2 de surface récupérable, l'autonomie sera quasi nul. Aussi, il est préférable d'utiliser cette eau pour le jardin uniquement.

Bien à vous,
J.

Signaler cette réponse
0

personnes ont trouvé cette réponse utile

1 commentaire

Commentaire posté le 24/02/2016 par "Pierre L'écoleau"

Bonjour ,

Exact , avec 28 M2 , on ne pas rien espérer en dehors du jardin !
Navré

Signaler ce commentaire

Réponse envoyée le 24/02/2016 par "Pierre L'écoleau"

Bonjour ,

Un calcul de dimensionnement ne se défini pas sur seule base de la surface de captage !
Il faut en premier déterminer le potentiel : surface de captage X pluviométrie locale (à analyser au mensuel et non simplement en annuel) X 0.85% de perte = potentiel récupérable
Ensuite, évaluer les besoins et voir si le potentiel peut ou non couvrir les besoins
Et , en fonction du potentiel et des besoins, estimer au mieux le volume de stockage minimum, maximum et l'optimal ..

MAIS quoi qu'il en soit, avec une surface de captage de ... 28 M2 ! ... oubliez donc cette récupération pour usages intérieurs, vous n'en ferez jamais grand chose !
> juste bon pour le jardin ..

Mais aussi, et surtout : pour un habitat destiné au locatif, oubliez d'autant plus puisque dans ce cas il y a "mise à disposition du public" (donc, hors cadre familial) et vous devenez par conséquent distributeur, avec toutes les contraintes et obligations qui vont avec, difficiles à tenir pour un particulier, et totalement incohérent pour pareil projet !

Navré de vous décevoir et de vous décourager ..

Cordialement
"Pierre L'écoleau"
ec-eau-logis

Signaler cette réponse
0

personnes ont trouvé cette réponse utile

2 commentaires

Commentaire posté le 24/02/2016 par argile

Bonsoir,

Ah, enfin, là, je suis d'accord, complètement su ce dernier commantaire, mes "allégations", selon votre terme péjoratif de votre commentaire précédent, ne sont pas dictées par les "autorités ou les marchands d'eau, mais bien par la simple prudence.

Moi aussi, je bois des eaux pas toujours parfaites, j'utilise l'eau de source dans la maison, je bois aussi à la gouttière, j'ai aussi bu dans des canaux d'irrigation, je suis assez blindé, mais jamais je ne ferais prendre le risque de proposer comme eau potable dans la maison, pour des locataires ou des amis , une eau de pluie stockée dans un réservoir non alimentaire de récup, sans traitement (UV ou chlore ou osmose, ou autre ....).

Votre dernier commentaire me fait vraiment plaisir.

Bertrand Degueurce
Géologue, Pédologue, tout aussi écolo que ceux qui s'en réclament, se chauffant peu au bois ramassé, cultivant à la bêche et à la grelinette sont jardin, ramassant pas mal de plantes "sauvages", ne se déplaçant jamais en avion pollueur, prêt à certains risques mais pas pour les autres........

Signaler ce commentaire

Commentaire posté le 24/02/2016 par "Pierre L'écoleau"

Re ,

Nous sommes donc d'accord .... ;)

Et j'ai bien précisé aussi (sur autre commentaire plus haut) : "il faut une filière de filtration / traitement appropriée" , selon les usages destinés ..

Tout est possible, mais en respectant le minimum de prudence, en effet !
;)

Cordialement

Signaler ce commentaire

Ooreka vous remercie de votre participation à ces échanges. Cependant, nous avons décidé de fermer le service Questions/Réponses. Ainsi, il n'est plus possible de répondre aux questions et aux commentaires. Nous espérons malgré tout que ces échanges ont pu vous être utile. À bientôt pour de nouvelles aventures avec Ooreka !

Ces pros peuvent vous aider