Sommaire

Un réservoir d’eau est par définition un contenant hermétique de différents volumes possibles dont l’usage est de stocker de l’eau. Selon la provenance de celle-ci, eau de pluie ou du service des eaux, le réservoir peut être ou non à usage alimentaire.

Réservoir d’eau : fonction et réglementation

Un réservoir d’eau peut avoir plusieurs fonctions, notamment constituer une réserve d’eau à usage ou non sanitaire et plus communément une réserve d’eau pour l’arrosage ou l'usage des machines à laver domestiques et des WC. La récupération d’eau de pluie pour l’usage du jardin ne justifie aucune démarche et ne compte aucune contrainte. À l’inverse, l’utilisation d’eau de pluie récupérée à usage sanitaire fait l’objet d’une déclaration en mairie, de la signalisation « eau non potable » sur le contenant et d’une distribution dédiée dans l’habitat.

Réservoir d'eau : quelles utilisations ?

Usage alimentaire

Les réservoirs d’eau à usage alimentaire de petit volume sont souvent translucides et de forme carrée ou rectangulaire. De 12 à 230 l environ, leur configuration varie et s’adapte au besoin de l’utilisateur : réservoir d’eau brouette (120 l environ) ; réservoir d’eau mobile sur roulettes (230 l) ; réservoir d’eau suspendu ou réservoir à poser (de 12 à + 100 l environ).

Les réservoirs d’eau à usage alimentaire et de gros volume sont en polyéthylène noir. Ils sont proposés pour des volumes allant de 150 l à 30 000 l et sont de configuration verticale et de forme principalement cylindrique.

Usage non alimentaire

Un réservoir d’eau à usage non sanitaire ressemble davantage à un récupérateur de pluie, dont il a souvent la fonction. Son volume peut varier de quelques centaines de litres (150/250/300 l) à plusieurs milliers s’il s’agit d’une cuve enterrée (cette dernière justifiera l’usage d’une pompe pour la distribution de l’eau). Son esthétique peut être brute (configuration d’un fût), soignée (et ressembler à une colonne romaine ou une amphore), de forme carrée, contemporaine, ou encore jouer sur l'imitation pierre ou pot à fleurs.

Un réservoir d’eau à usage non alimentaire peut aussi être un fût plastique, de 60 à 200 l par exemple. Les cuves carrées à usage agricole constituent aussi d’excellentes réserves d’eau et offrent une contenance de 1 000 l. Elles disposent d’un bouchon sur le dessus et d’un robinet en bas de cuve. Des tonneaux, en plastique mais surtout en bois, peuvent constituer de très bons réservoirs d’eau.

Lire l'article Ooreka
Lire l'article Ooreka

Réservoir d'eau : prix et distribution

Les réservoirs d’eau, selon leur type, sont vendus par les grandes surfaces de bricolage pro et grand public, les distributeurs spécialisés en sanitaires et arrosage, les jardineries, sur Internet et éventuellement par les plombiers.

La gamme de prix est large. Comptez :

  • environ 25 € pour un fût de 60 l à usage non alimentaire et sans robinet ;
  • 60 € pour un récupérateur de pluie de 250 l ;
  • 200 € pour un réservoir suspendu d’eau alimentaire de 100 l avec robinet ;
  • 600 € pour un réservoir brouette à usage alimentaire de 120 l ;
  • 300 € pour un réservoir d’eau alimentaire mobile de 230 l ;
  • et de plusieurs centaines à plusieurs milliers d’euros pour un récupérateur d’eau de pluie enterré, selon son volume et son équipement (installation, pompe, etc.).
Lire l'article Ooreka
Récupération d'eau de pluie

Récupération d'eau de pluie : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur le fonctionnement et les usages
  • Des conseils sur les différents éléments et l'achat
Télécharger mon guide